Les automates

Un automate aujourd’hui n’est pas vraiment un automate d’hier.

Aujourd’hui, il représente pour la plupart des personnes :

  • des machines industrielles qui font des tâches de manière automatique :
    • assemblage de composants
    • découpage
    • emballage
    • préparation de colis…
  • ou bien les vitrines animées présentes au moment des fêtes de Noël.

 

Mais peu de personnes le savent, les automates étaient déjà présents dans l’antiquité.

 

La brève histoire jusqu’au moyen âge des automates mécaniques européens

Antiquité (av. J.-C.)

Les automates

Dans l’antiquité, on trouve déjà plusieurs types automates :

des automates oiseaux chanteurs,

des théâtres automatiques (scène de théâtre qui joue plusieurs scènes à la suite sans besoin intervention humaine).

Il existe plusieurs sources d’énergie sont utilisées :

  • de l’eau,
  • vapeur d’eau,
  • sable,
  • pierre qui font office de poids…

 

Moyen âge

Au moyen âge, il y a un déclin des automates, la majorité se trouve sur des horloges pour faire sonner des cloches. Ces automates s’appellent des Jacquemarts.

 

Le métier de fabricant d’automates

Le métier de fabriquant d’automates mécaniques fait partie des nombreux métiers en voie de disparition à cause de la méconnaissance de ce métier et aussi aucune formation (direct) en France.

Le manque de formation peut s’expliquer :

  • par les robots autonomes et tous les objets commandes électroniques
  • par les nombreux matériaux utilisés de l’antiquité à aujourd’hui.

On peut citer par exemple les :

  • métaux : acier, cuivre, laiton ;
  • matières naturelles : le bois ; tissus, argile
  • autres matériaux comme le verre, le papier
  • Électronique et électrique.

La fabrication d’automates regroupe des connaissances de nombreux métiers.

 

Nous rajouterons des photographies au fur et à mesure. Ceux trouver actuellement ne sont pas libres de droits.