Acier les traitements


(version simplifier)
Au cours du travail, on effectue différents traitements qui agissent sur les structures internes de l’acier. Nous parlerons seulement d’une partit de ceux que l’on utilise, car il existe plusieurs dizaines de traitements différents dont certain sont spécifique aux entreprises industrielles.

Les traitements thermiques


Recuit :
Traitement qui permet de rendre l’acier le moins dur possible ainsi que l’enlèvement des contraintes interne.
 Il permet par exemple de réduire l’usure des outils quand l’acier est travaillé froid.
Normalisation :
Traitement  qui consiste à réduire le grain de l’acier
Plus le grain est gros, plus l’acier est fragile et de mauvaise qualité.

La trempe et le revenu :
Le traitement thermique qui consiste à durcir le métal. L’acier trempé est un matériau fragile, il peut se briser comme du verre. Le revenu permet de diminuer une partie de la fragilité.

Nous utilisons la technique de cémentation qui consiste à augmenter superficiellement le taux de carbone, pour pouvoir effectuer la trempe (taux de carbone trop bas ne permet pas effectue la trempe).


Les traitements non thermiques


Le décapage :
Aux températures de forge, il se forme une croûte d’oxyde d’acier. L’une des particularités de cet oxyde est une grande dureté. Si on laisse cette couche pendant le travail effectué à froid, elle cause une usure prématurée des outils.
Nous utilisons deux techniques :
    • Le décapage chimique :
La technique traditionnelle pour enlever cet oxyde est un bain acide, mais la technique est dangereuse pour l’utilisateur et l’environnement.
Nous avons gardé la même technique, mais remplacée par un acide alimentaire, le vinaigre.
    • Le décapage physique :
On frotte les pièces contre des pierres.

Les traitements
Tout au long du processus de fabrication, nous effectuons des traitements. Dans les fiches produits, nous marquons seulement dans les traitements, cémentation la trempe et le revenu.
Les autres traitements sont communs à chaque objet que l’on fabrique, c’est pour cette raison que l’on n’indique pas.