Le fonctionnement des automates

Le fonctionnement des automates

L’horlogerie mécanique et les automates sont assez proches sur leurs moyens de fonctionnement que l’on peut simplifier en 4 différentes parties. Grâce un mécanisme horlogerie moderne (un réveil), que l’on va décomposer les quatre différents partis d’un mécanisme horloger qui sont :

  • la source d’énergie
  • la transmission
  • la régulation
  • L’information

 

La source d’énergie

La première partie, les sources d’énergie, elle permet d’alimenter le mécanisme.
En horlogerie les deux principaux sont un poids ou un ressort. Pour les automates en plus deux l’on peut rajouter, les fluides comme L’eau, le sable, le vent. La force humaine, et un ensemble de moyens techniques qui utilise la physique dont le déséquilibre donne d’énergie au mécanisme.

La transmission

La transmission permet d’envoyer la force aux les régulations régulatrices. Si horlogerie utilise c’est une série de mobiles (ensemble roue pignon) dans plus 99 % des cas, pour les automates il y a en plus les courroies, les poulies, des roues non régulières, des cordes, des cames…
 

La régulation

En horlogerie on peut dire qu’il en est la pièce maîtresse elle influe sur les mécanismes de plusieurs manières, mais la plus importante est précision de fonctionnement pour avoir une heure exacte Pour les automates, elle n’est pas aussi importante elle n’est pas toujours nécessaire d’ans avoir, comme pour les automates girouettes qui fonctionnent quand il y a du vent et s’arrête quand il y en a pas.

L’affichage

L’affichage de l’heure par des aiguilles mais les sons, les gongs qui sonne chaque heure, chaque demi-heure, les personnages qui bougent…